Mindself, apprendre à devenir indépendant

mindself logo

Mindself est à retrouver ici : https://mindself.io/

L’histoire de Mindself

Comme je l’ai expliqué dans ma page À propos, je me suis lancé à 19 ans dans l’entrepreneuriat sans vraiment y être préparé. Je n’avais aucune idée de ce que j’allais faire ou de comment j’allais m’y prendre. Tout ce que je savais, c’est que je voulais être libre.

Heureusement pour moi, je n’étais peut-être pas préparé, mais j’avais accès à la meilleure école au monde : internet. Aujourd’hui, j’ai conscience que je ne serais peut-être jamais devenu entrepreneur si je n’étais pas né à une époque où le savoir est devenu aussi accessible. Internet a redistribué les cartes en matière de savoir et j’ai eu la chance de pouvoir en profiter.

Alors moi, le cancre qui n’a jamais aimé l’école, je me suis découvert une passion pour apprendre. Je me suis mis à apprendre sans arrêt et à me pencher sur tous les sujets qui touchait de près ou de loin à l’entrepreneuriat : marketing, design, digital, développement personnel, etc.

J’étais fasciné, mais aussi extrêmement reconnaissant envers ces personnes qui postaient du contenu gratuitement sur internet. Sans jamais dépenser 1€, j’ai pu apprendre les bases de l’entrepreneuriat et commencer à gagner ma vie sans bouger de chez moi. La liberté totale.

Sauf que voilà, avec le temps, apprendre sur internet est devenu un marché extrêmement lucratif. Les formations en ligne se sont démocratisés et beaucoup y ont vu un business juteux à prendre d’assaut.

En voyant de plus en plus de ces vautours qui profitaient de la naïveté de personnes, je me suis rappelé de comment j’étais plus jeune. Qu’à mes débuts, je n’avais pas non plus le recul nécessaire pour voir les ficelles de certains vendeurs de rêve.

J’ai créé Mindself pour qu’il soit un compagnon de route pour toutes ces personnes qui veulent apprendre à devenir indépendantes. Un compagnon à qui on peut faire confiance.

Le nom Mindself

Le nom Mindself est un mélange de plusieurs choses :

«Mindset»

«Mindset», qui veut dire état d’esprit en français et qui pour moi est LA chose la plus importante dans l’entrepreneuriat (et beaucoup d’autres domaines d’ailleurs !).

«Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson» de Confusius.

Ce dicton colle parfaitement à ma vision du mindset et de son importance. L’entrepreneuriat est un voyage où personne ne peut vraiment donner la direction et garantir la réussite. Comme chaque contexte est différent, chaque conseils ou méthode aura des résultats différents selon le contexte.

Je pense que le meilleur service qu’on peut rendre à quelqu’un qui est face à une problématique, c’est de l’aider à trouver la réponse soi-même.

«My self»

«My self» veut dire «soi-même» en français. Quand on parle d’entrepreneuriat, je trouve qu’on minimise encore trop l’importance du développement personnel dans la réussite d’un business. Pour comprendre, voici une métaphore que j’aime beaucoup :

Un jour, une femme se retrouve dans une forêt et tombe sur un bûcheron entrain de couper des arbres.

Elle l’observe pendant quelques secondes et elle s’aperçoit que le bûcheron est complètement exténué. Pourtant, le bûcheron ne prend aucune pause et met toute sa force dans ses mouvements.

Au bout de quelques minutes, la femme se décide à aller lui parler.

Au fur et à mesure qu’elle se rapproche, elle constate que la hache du bûcheron est émoussée au point qu’elle ne coupe quasiment plus.

La femme se rapproche du bûcheron et lui demande «Vous avez l’air fatigué, pourquoi vous ne prenez pas une pause pour reprendre de l’énergie et en profiter pour aiguiser votre hache ?».

Le bûcheron la regarde et lui répond «J’aimerais bien, mais je n’ai pas le temps. Je dois encore couper tous ces arbres».

Dans cette petite histoire, le bûcheron c’est l’entrepreneur, l’arbre ses objectifs et la hache son bien-être. Très souvent, nos objectifs nous obsèdent au point d’en négliger complètement d’autres aspects importants de nos vies.

Dans ces moments-là, on a tendance à perdre de vu le lien direct qu’il y a entre son bien-être et la réussite de ses objectifs.

Une hache mal aiguisée c’est une dépense d’énergie supplémentaire et donc, un temps perdu considérable. Plus on fait attention à son bien-être physique et mental, plus on économise du temps, de l’énergie, mais aussi de l’argent !

En matière d’entrepreneuriat, je pense que le développement personnel est aussi important que les sujets qui touchent au business.

«Self-made»

Pour terminer, le dernier terme est «self-made» qui désigne des personnes qui réussissent par eux-mêmes.

Au même titre que les formations en ligne se démocratisent, l’entrepreneuriat devient lui aussi de plus en plus répandu. Ce qui est d’ailleurs une bonne chose !

Mais le terme «entrepreneur» commence à avoir tellement de facettes qu’il n’est pas possible de créer un profil type de l’entrepreneur avec un grand E.

Par exemple, l’entrepreneur plus focalisé sur la levée de fonds ou les subventions ne m’intéresse pas vraiment. Celui qui sort d’école de commerce à Paris, non plus.

Ce que j’aime, c’est les entrepreneurs un peu pirates. Ceux qui crée des choses dans leur garage même si ils n’en ont pas. L’entrepreneuriat qui part du bas.

Concrètement

Mindself c’est donc à la fois une plateforme pédagogique où on va pouvoir trouver plusieurs types de contenus. Des articles et des cours gratuits et des ateliers qui servent à passer à l’action et gagner du temps.

Et parce que l’apprentissage fonctionne encore mieux quand il y a de la collaboration, Mindself est aussi un réseau social. On retrouve toutes les principales fonctionnalités d’un réseau social classique, mais cette fois-ci l’objectif est la collaboration plutôt que de permettre aux membres de faire leur pub ou nourrir leur ego à base de likes.

Encore une fois, pour retrouver ce projet, c’est ici : https://mindself.io/

Laisser un commentaire

Haut de page