Comment choisir son nom de domaine ?

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Comment choisir son nom de domaine ?

timer
7 minutes
calendrier
Il y a 3 semaines

Choisir son nom de domaine est une étape obligatoire pour toute personne qui souhaite avoir un site internet.

Ça ne sera qu’une simple formalité pour ceux qui ont déjà créé une marque. Mais pour d’autres, ça sera le moment de se poser de vraies questions. De savoir si il faut créer une marque ou alors parler en son nom propre.

Cet article a pour but d’expliquer rapidement ce qu’est un nom de domaine et ce qu’il faut prendre en compte pour faire le bon choix.

Qu'est-ce qu'un nom de domaine

Rassurez vous, on va voir assez rapidement ce qu’est un nom de domaine et mettre de côté les détails techniques.

composition nom de domaine

Un nom de domaine est donc une combinaison d’un nom et d’une extension. Mais attention, tout ce qui est avant le nom et après l’extension n’est plus le nom de domaine. L’ensemble des éléments que vous voyez sur le schéma est ce qu’on appelle une URL.

Une URL est donc composée d’un nom de domaine, mais aussi d’un protocole (https ou http), d’un sous-domaine (pas obligatoire) et d’un chemin (c’est-à-dire les pages du site).

Comme je vous l’ai promis, on ne va pas approfondir plus que ça la partie technique d’un nom de domaine. Par contre, c’est important que vous compreniez une chose en plus.

Il existe deux grandes façons d’accéder à un site internet : par un moteur de recherche ou une barre d’adresse de navigateur.

Admettons qu’on veut se rendre sur le site Leboncoin.

Soit on tape «leboncoin» sur Google et le premier résultat sera le site sur lequel on veut aller.

Soit on tape «leboncoin.fr» dans la barre d’adresse située tout en haut du navigateur (Chrome, Safari, Firefox, etc…) et on accède directement au site.

Normalement ce que je vous dis là ne devrait pas trop vous dérouter.

Mais ce que les gens ne comprennent pas forcément c’est que Google dicte les règles du jeu. Et dans certaines situations, ce n’est pas leur meilleur allié qu’on puisse avoir pour son site internet.

Par exemple, quand Leboncoin a été créé en 2006, il n’a pas été en première position du jour au lendemain sur la recherche «leboncoin». Donc quand le fondateur rencontrait quelqu’un et qu’il lui parlait de son site, il ne pouvait pas dire simplement «tape leboncoin sur Google, cliques sur tous les résultats et normalement à un moment tu devrais trouver».

C’est pour ça que les navigateurs ont imaginé la barre d’adresse.

Avec cette méthode, il suffit de donner le nom de domaine pour que la personne trouve du premier coup. Simple, rapide et efficace.

L'importance des extensions

Comme on a vu, le nom de domaine est une combinaison d’un nom et d’une extension.

L’extension la plus connue est encore aujourd’hui le .com. Si là tout de suite je vous demande de m’en citer d’autres vous devriez être capable de m’en dire au moins trois : le .fr, le .net et le .org.

Mais ce que vous ne savez peut-être pas c’est qu’en réalité il en existe plus de 1500 à l’heure actuelle. Certains concernent des localisations de pays comme le .de pour l’Allemagne, .be pour la Belgique ou encore .cn pour la Chine.

Mais d’autres sont clairement pour l’originalité comme .ninja, .pizza ou encore .smile.

Pour ceux qui sont curieux, la liste est encore longue.

Ce que vous ne savez peut-être pas non plus c’est que grâce aux extensions, il est possible de choisir le nom de domaine que l’on veut.

Par exemple, le nom de domaine «jeanlouisdavid.fr» est réservé, ce qui est plutôt logique et prévisible. Par contre le nom de domaine «jeanlouisdavid.org» ne l’est pas.

Ce qui veut dire que je pourrais tout à fait réserver dès maintenant ce nom de domaine sans craindre aucune répercussion légale. Parce que oui, un nom de domaine n’est pas une marque, il fonctionne en «premier arrivé, premier servit». Pour autant, la marque elle, est réservée. Ce qui fait qu’en prenant le nom de domaine «jeanlouisdavid.org» on ne pourrait pas utiliser la marque JeanLouisDavid sur le site internet. Par contre on pourrait tout à fait faire un blog sur les chiens par exemple.

D’ailleurs, il est courant que des noms de domaines soient rachetés. Par exemple, Elon Musk, le fondateur de la marque de voiture Tesla, a acheté le nom de domaine «tesla.com» pour 11 millions d’euros.

Donc rien d’étonnant de savoir que certaines personnes achètent beaucoup de noms de domaine dans l’espoir qu’un jour une grosse entreprise le leur rachète.

Pour conclure, si le nom que vous voulez est déjà pris avec l’extension .fr ou .com, vous avez le choix : soit vous décidez de prendre une extension différente soit vous changez de nom.

Combien coûte un nom de domaine

Pour commencer, si vous voulez réserver un nom de domaine vous pouvez vous rendre sur des sites internet comme OVH, GoDaddy ou encore AMEN.

Le prix du nom de domaine va dépendre de l’extension choisie. Ce qui peut aller de quelques euros par an à plusieurs dizaines voir centaines d’euros pour des extensions rares.

Donc je vous conseille, vu le faible prix des domaines en .fr ou .com, de prendre à l’avance un ou plusieurs noms de domaine pour ne pas vous rendre compte plus tard qu’une personne l’a réservé avant vous.

Pourquoi le nom de domaine est important ?

La première chose à savoir c’est que choisir son nom de domaine n’est jamais irréversible. Vous pourrez très bien le changer en cours de route et migrer votre site internet sur ce nouveau nom de domaine. Dans certaines situations la manipulation peut être plus compliquée, mais globalement c’est un travail plutôt simple pour un profil technique.

Donc vous pouvez souffler un bon coup. Vous n’allez pas devoir vous projeter sur les 50 prochaines années pour choisir votre nom de domaine.

Par contre, votre choix n’en reste pas moins une étape importante dans le développement de votre activité. Donc surtout, ne prenez pas de décision dans la précipitation.

C'est important pour votre marque

La première chose qui fait qu’un nom de domaine est important, c’est que pour certains ça va être aussi l’occasion de créer sa marque. Dans mon cas par exemple, lorsque j’ai choisi mon nom de domaine la question de la marque s’est posée. Est-ce que je dois créer un nom de marque ou est-ce que je dois parler en mon nom propre ?

Si c’est votre cas, prenez bien le temps pour faire votre choix. Parce qu’autant changer son nom de domaine est relativement simple, autant devoir changer de nom de marque est beaucoup plus pénalisant et compliqué.

C'est important pour votre trafic

Votre nom de domaine va avoir un impact sur le trafic de votre site internet. Malheureusement il existe encore un mythe à ce sujet qui perdure depuis déjà pas mal d’années.

Non, utiliser des mots-clés dans votre nom de domaine n’aura quasiment aucun impact sur votre visibilité dans Google.

Il y a quelques années, il était courant d’utiliser des mots stratégiques dans son nom de domaine. Par exemple, un vendeur de voitures pouvait avoir comme nom de domaine «voiture-pas-chere.com».

Si à l’époque cette pratique était beaucoup utilisée, c’est parce que Google n’arrivait pas encore à comprendre l’intention de recherche. C’est-à-dire que quand un visiteur cherchait «voiture pas chère» dans le moteur de recherche, Google pensait qu’il cherchait le site internet avec ce nom de domaine. Ce qui n’était pas forcément le cas.

Donc si je parle de trafic internet ce n’est pas par rapport à Google, mais à la promotion que vous allez faire de votre site internet. Par promotion, il est autant question d’une distribution de flyer que de rencontrer un inconnu et lui parler de votre site.

Que ça soit l’un ou l’autre, ce que vous voulez c’est que votre nom de domaine soit mémorisable. Pour que les personnes qui ont entendu ou vu votre nom de domaine puissent facilement se rendre sur votre site internet une fois chez elles.

Si votre nom de domaine est «voiturepaschereenlocationaparis.com», vous aurez beau faire la meilleure pub du monde, très peu de personnes arriveront à mémoriser ce nom de domaine et donc à se rendre sur votre site.

C'est important pour votre identité

Pour finir, la troisième raison est que votre nom de domaine va avoir une influence sur vos autres canaux de communication. Je vais approfondir ce point un peu plus loin dans l’article, mais comprenez qu’à partir du moment où vous choisissez un nom de domaine, vos visiteurs s’attendront à vous trouver sur d’autres médias de communication avec ce même nom.

Par exemple, si votre nom de domaine est «voitureo.com», vos visiteurs vous chercheront peut-être avec ce nom sur Facebook, Instagram ou YouTube. Si ils ne vous trouvent pas directement, c’est une occasion manquée de garder un lien avec ce visiteur, mais aussi de renvoyer une image professionnelle.

Les bonnes pratiques

Les bonnes pratiques que vous allez voir ont la même finalité : faciliter la mémorisation du nom de domaine.

Qu’on aime ou qu’on n’aime pas votre nom de domaine, à partir du moment où il est facilement mémorisable, alors c’est qu’il est réussi.

Faire au plus court

Choisissez le nom de domaine le plus court possible. Ce qui est court est nécessairement plus simple à retenir que ce qui est long.

Mais ce n’est pas la seule raison.

Vous utiliserez sûrement d’autres supports de communication que votre site internet (carte de visite, flyer, présentation PowerPoint, etc…). Si le nom de domaine est trop long, ça pourra être gênant d’un point de vue du design.

Trouver le bon équilibre entre original et compréhensible

Oui, l’originalité permet de mieux retenir un nom de domaine, mais ça ne doit pas être aux dépens de la bonne compréhension.

Donc, évitez si possible tout ce qui est jeu de mot (en particulier si il n’est pas drôle 🙊), mot d’une langue étrangère ou même mot français compliqué.

Mais encore une fois, tout est une question d’équilibre et de contexte. Si vous créez par la même occasion votre marque, ne réfléchissez pas seulement en termes de nom de domaine.

Qu'il puisse simplement être dit à l'oral

Si vous arrivez à avoir un nom de domaine où il n’y a pas nécessairement besoin de l’épeler, c’est parfait.

Donc pour y arriver, évitez les tirets, les numéros ou encore les lettres en double.

Bon, bien sûr dans la grande majorité des cas vous allez quand même l’épeler pour être sûr que la personne en face ne se trompe pas. Mais avoir un nom de domaine qui n’a pas besoin d’être épelé, c’est augmenter ses chances que la personne accède facilement à votre site.

Parce que si votre nom de domaine peut s’écrire de différentes façons. Beaucoup de personnes, si elles l’oublient, n’essayeront pas plusieurs façons de l’écrire avant de laisser tomber.

Les erreurs à ne pas faire

Cette fois-ci les erreurs que vous allez voir tournent toutes autour du fait de faire un choix dans la précipitation sans prendre de recul.

Ne pas le tester

Comme on a vu précédemment, si vous avez un nom de domaine qui n’a pas besoin d’être épelé pour être mémorisé, c’est très bien. Mais la meilleure façon de le savoir c’est de le tester auprès de personnes de votre entourage. Allez les voir, donnez-leur un stylo et une feuille et dites-leur une seule fois votre nom de domaine. Si elle arrive à l’écrire correctement, c’est que vous avez fait le bon choix.

Ne pas penser à sa marque

Là aussi, on a vu précédemment que votre marque doit être cohérente sur tous vos supports de communication. Je vous conseille donc de vérifier sur ce site internet la disponibilité du nom que vous voulez prendre : namechk.com.

Ne pas penser à l'aspect juridique

Pensez à faire un tour sur le registre des marques déposées à l’INPI avant de choisir votre nom de marque et nom de domaine.

Encore une fois, ça ne veut pas dire que vous ne pourrez pas réserver un nom de domaine qui ressemble à une marque déjà déposée, mais légalement vous ne pourrez pas afficher cette marque sur votre site internet.

Partager sur

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Vous voulez être averti
quand un article sort ?